Icône de la société

Le message de la Résurrection s’exprime avec force dans l’icône intitulée « Les Myrrophores au Tombeau » qui a été commandée par l’entreprise Esoref pour guider son action. Au centre de l’icône apparaît le tombeau vide, dans lequel avait été déposé le corps du Christ ; à gauche se tiennent les saintes Femmes portant de précieux flacons d’aromates et à droite un ange vêtu de blanc leur désigne solennellement les linges qui enveloppaient le corps du Seigneur. Cet ange, dont le vêtement blanc signifie la marque des êtres associés à la gloire de Dieu, manifeste la présence divine sur terre auprès des hommes. Ces femmes en deuil, présentes jusqu’au bout, incarnent l’amour humain et la fidélité qui perdurent au-delà de la mort et de la séparation. C’est par le signe mystérieux du Tombeau vide que les Myrrophores reçoivent l’annonce de la Résurrection du Seigneur. Dès lors, le désespoir de la séparation, le doute, le chagrin se transforment en une espérance, une confiance en Dieu, née de la foi en la victoire du Christ sur la mort.

« Les femmes d’une sagesse divine, portant des aromates coururent sur ta trace; elles Te cherchaient, tout en larmes, comme un mort, mais pleines de joie elles T’adorèrent, Toi le Dieu Vivant, et annoncèrent à Tes disciples, Ô Christ, la nouvelle Pâque mystérieuse »

Tropaire de l’ode 7 du Canon de Pâques

 Cette icône rappelle la mission à laquelle les Services Orthodoxes des Funérailles entend répondre : les femmes en deuil et les langes renvoient à l’humble tâche de l’employé funéraire, tandis que l’ange annonce ce que l’on ne voit pas, le mystère caché dans l’obscurité de la grotte qui illumine cependant toute notre vie et lui confère un sens nouveau: la résurrection.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player